Françoise Clouzeau

Puisant mon inspiration dans la nature, je modèle la pâte de porcelaine et de grès pour faire surgir du bout de mes doigts, pavots, roses, pivoines pour saisir intimement la nature de la fleur. La porcelaine me fascine par sa luminosité, sa douceur, son rendu des détails : la délicate courbure d’un pétale, la finesse d’un pistil. Je suis particulièrement sensible à la couleur des fleurs en grès. J’utilise les émaux fabriqués par ma fille Manon. Cette étape est entourée de mystère et le défournement de mes pièces émaillées m’émerveille toujours.